Renault Group

Renaulution : tout savoir sur notre plan stratégique

Vers un groupe automobile de nouvelle génération

Avec son plan stratégique Renaulution, Renault Group a dévoilé en janvier 2021 une feuille de route ambitieuse de transformation, du volume à la valeur. En avance sur ses objectifs initiaux, le Groupe ouvre dès à présent le troisième chapitre de ce plan, baptisé Révolution.
Bâti sur trois phases lancées en parallèle, le plan Renaulution vise à restaurer la compétitivité en :
  • Améliorant l'efficacité des fonctions et en adoptant une discipline stricte en matière de coûts,
  • Bénéficiant des atouts industriels et du leadership électrique du Groupe en Europe,
  • S'appuyant sur la maîtrise technologique de l'Alliance pour renforcer son efficacité,
  • Allant plus loin dans les services de données, de mobilité et d'énergie,
  • Tirant parti de marques plus compétitives et différenciées, au service des clients et des marchés, pour une meilleure rentabilité.

 

En savoir plus sur le plan Renaulution, lancé en 2021

 

Revivez les temps forts de la conférence "Now, Revolution!"

Vers une performance durable

Renaulution : un plan de relance efficace

 

Le plan Renaulution délivre déjà des résultats concrets : une entreprise plus profitable, plus compétitive, plus performante, des marques qui rayonnent, une nouvelle gamme de produits.

La phase de « résurrection » s’est achevée en avance. La profitabilité du Groupe a été restaurée :

> 5 %

Marge opérationnelle du Groupe en 2022

~ 3 Md€

De free-cash-flow opérationnel de l'automobile généré à fin 2022

8-9 %

R&D Capex / Chiffre d'affaires depuis 2021

  • Nous allons atteindre cette année ce qui était notre objectif de rentabilité en 2025.

  • Nous aurons généré 2,7 milliards d'euros à la fin de l'année 2022 pour un objectif de 3 milliards d'euros en 2023.

  • Et nous avons déjà fixé nos dépenses de R&D en dessous de 8 %.

 

La phase de « rénovation » est quant à elle engagée et sécurisée.

La nouvelle organisation par marque est déjà en place et porte ses fruits. Le Groupe a transformé Renault, Dacia et Alpine en business units indépendantes et fortes, et créé Mobilize pour répondre aux nouveaux défis de la mobilité. Cette réorganisation constituait la première étape pour aligner le Groupe avec les besoins des consommateurs et se focaliser sur la performance.

Dans le même temps, nous allons mettre sur le marché la meilleure gamme de produits de ces trente dernières années, avec 25 lancements prévus entre 2022 et 2025. Cette nouvelle gamme a vocation à positionner le Groupe sur les segments les plus profitables, tout en poursuivant son objectif d’atteindre la meilleure empreinte environnementale du secteur.

 

Nous entrons à présent dans la phase de « révolution », notre transformation complète pour saisir toutes les opportunités de croissance liées aux bouleversements du secteur automobile. Notre ambition : devenir le groupe automobile de nouvelle génération

2021-2022, deux ans d'adaptation et de résilience

 

 

Prêts pour la révolution

 

De nouveaux terrains de jeux

Les révolutions de l’électrification et du numérique, le passage de la commercialisation de véhicules à la vente de services de mobilité et la nécessité de rendre l’industrie plus durable transforment le secteur automobile en profondeur.

Ces bouleversements sont autant de nouveaux de terrains de jeux pour Renault Group.

Spécialisation et intégration horizontale

Pour transformer ces défis en opportunités de croissance, le Groupe accélère sa transformation pour exceller dans chacune de ces nouvelles chaînes de valeur : technologique, industrielle, servicielle, circulaire, etc.

Pour cela, nous mettons en place des équipes spécialisées afin de concentrer leurs talents, leur savoir-faire et leur énergie dans chaque domaine d’activités pour faire la course en tête.

Nous adoptons une approche collaborative chaque fois que cela est possible, avec les meilleurs acteurs dans leur domaine pour co-investir, co-développer, couvrir un plus large éventail d’innovations et partager les risques.

Nous construisons ainsi des écosystèmes ouverts pour maîtriser une part croissante de ces nouvelles chaînes de valeur.

luca de meo

Notre ambition est de préparer l’entreprise aux futurs défis et aux opportunités générés par la transformation de notre industrie. Après avoir réalisé l’un des plans de redressement parmi les plus rapides, après avoir préparé l’entreprise à la croissance en assurant le développement de la meilleure gamme de produits depuis des décennies, nous avons l’intention de nous positionner plus rapidement et plus fort que la concurrence sur les nouvelles chaînes de valeur de l’automobile : véhicule électrique, software, nouvelles mobilités et économie circulaire. Tout ceci dessine l’un des projets d’organisation les plus modernes de ces dernières années dans notre industrie, une révolution en son genre.

Luca de Meo
CEO de Renault Group

5 chaînes de valeur, 5 entités spécialisées

Nous sommes convaincus qu’une métamorphose de notre organisation est nécessaire. Celle-ci a déjà débuté.

Elle passe par la création de deux nouvelles entités (Ampere et Power) s’ajoutant aux trois actuelles (Alpine, Mobilize et The Future Is NEUTRAL). Toutes centrées sur des activités structurellement rentables, ouvertes aux investissements externes et construites autour d'un ensemble homogène de technologies. Chacune d'elles disposant d’une gouvernance autonome et d’objectifs clairs :

  • Power, le cœur de métier traditionnel de Renault Group continuera à développer des véhicules thermiques et hybrides innovants à faibles émissions sous les marques Renault, Dacia et Renault LCV (véhicules utilitaires légers), chacune avec son organisation et sa gouvernance dédiées ;
  • Ampere, le 1er pure player de l'électrique et des logiciels né de la disruption d’un constructeur automobile traditionnel ;
  • Alpine, une marque exclusive, zéro-émission et mondiale, avec la course automobile pour ADN ;
  • Mobilize, construit autour d’une captive financière de premier ordre pour adresser le marché des nouvelles mobilités, de l’énergie et des services de données ;
  • The Future Is NEUTRAL, la 1ère entreprise de l’industrie automobile consacrée à l’économie circulaire 360° : de la boucle fermée des matériaux au recyclage des batteries.

 

Renault Group, une équipe d'équipes

Notre métamorphose s’appuie sur un tronc et des racines solides, qui reste le pilier du nouveau système : Renault Group.

Un grand groupe technologique et industriel qui développe un portefeuille d’entités et de marques de référence dans des domaines d’activités complémentaires – le thermique et l’hybride, l’électrique et le logiciel, les services de mobilité, l’économie circulaire – avec pour ambition d’être une entreprise automobile nouvelle génération.

Un groupe 100% digitalisé que nous voulons plus performant et qui concentre son énergie sur les missions les plus stratégiques et créatrices de valeur :

  • Fixer le cap stratégique à moyen et long terme, ainsi que la trajectoire ESG,
  • Soutenir toutes les entités et le business,
  • Garantir les effets d’échelle et les synergies,
  • Encourager l’innovation et accompagner le développement des compétences,
  • Assurer la cohésion de l’ensemble y compris avec l’Alliance.

L'exemple du métavers, jumeau numérique de l’entreprise

Pour optimiser la coordination des activités du Groupe, tout en réduisant les coûts, nous créons dans un métavers un jumeau numérique global de notre entreprise.
Nous avons ainsi investi dans des plateformes informatiques nous offrant une vision 360° de l’ensemble - de l’ingénierie à l’achat, en passant par la logistique, la fabrication, les ventes etc. Autrement dit, un modèle de gestion 4.0.
Il permettra notamment au Groupe d’accélérer la prise de décisions, de supprimer les silos, et de réduire les frais liés à certaines tâches administratives.
Il résulte de nombreuses collaborations en cours de déploiement avec des partenaires, parmi lesquels Dassault Système, Google ou encore Tekion.

Nos cinq entités spécialisées

Power 01

Des solutions thermiques et hybrides décarbonées.
renault asutral renault asutral

Le virage mondial vers la neutralité carbone comporte une certitude : il sera nécessaire d’être en capacité de répondre à la structuration du marché autour de deux ensembles :

  • L’électromobilité et les logiciels d'un côté ;
  • Les technologies hybrides et thermiques de l'autre.

 

Les technologies hybrides et thermiques devraient représenter encore jusqu’à 50% du marché en dehors de l’Europe d’ici à 2040. Le développement de technologies efficaces dans ce domaine reste essentiel pour l'avenir d’un constructeur automobile mondial.

 

Partant de ce constat, nous créons - « Power » - reposant sur :

  • La création d’un leader mondial des groupes motopropulseurs en partenariat avec Geely, afin de combiner les actifs technologiques, de fabrication et de recherche et développement des deux entreprises (« projet Horse »).
  • La marque Renault (hors Europe), et son repositionnement vers plus de valeur.
  • Dacia et son modèle économique unique.
  • Les véhicules utilitaires légers, et leur révolution dans la technologie et les services.

 

 

Création d’un leader mondial de la technologie des groupes motopropulseurs

Renault Group et Geely entendent combiner leurs technologies dans une entité à parts égales avec l’objectif de créer un leader mondial dans la fourniture de composants de groupes motopropulseurs.

Ce leader concevra, développera et produira tous les composants et systèmes de groupes motopropulseurs pour équiper les voitures thermiques et hybrides avec la meilleure technologie disponible sur le marché, sous les marques Renault pour les marchés en dehors de l’Europe et Dacia.

A travers ce partenariat, le Group étend son portefeuille technologique aux moteurs, boîtes de vitesses, batteries hybrides et carburants. Il élargit également sa portée géographique pour doubler sa couverture de marché.

Le projet Horse en trois chiffres

19 000

Collaborateurs sur 3 continents

5

Centres de R&D

17

Usines

Renault (hors Europe), un repositionnement vers plus de valeur

Renault sera la première marque du portefeuille du Groupe à devenir 100% électrique en Europe en 2030. Mais elle sera aussi la dernière à rester positionnée sur les technologies thermique et hybride en raison de sa présence internationale, notamment en Amérique Latine, en Inde, en Corée du Sud et en Afrique du Nord, où les trajectoires d'électrification sont plus lentes.

Pour ce faire, Renault dispose d’un éventail de véhicules hybrides et hybrides rechargeables au sein de sa gamme E-TECH qui ne cesse de s’élargir. Clio, Captur, Mégane, Arkana en font d’ores et déjà partie. Depuis 2022, ils ont été rejoints par Nouvel Austral, qui a inauguré une nouvelle version du système E-TECH « Full Hybrid », à la fois plus puissante, plus efficiente et économe.

Pour monter en gamme dans toutes les régions, Renault poursuivra son offensive dans le segment C, et augmentera, entre 2022 et 2030, le revenu net de 20 % et la marge sur coûts variables de 30 %.

Renault
dacia

Dacia, un modèle économique unique

Dacia est une marque que le Groupe souhaite mettre en avant dans la transition mondiale grâce à des modèles thermiques et hybrides abordables et à faibles émissions.

Avec son business model singulier, Dacia a peu de concurrents et affiche une rentabilité à deux chiffres. A l’image de Sandero, voiture la plus vendue en Europe aux clients particuliers depuis 2017, Dacia est l’une des marques les plus appréciées du vieux continent. C’est également la seule marque européenne en croissance dans un secteur pourtant en crise.

Championne sur le segment B, Dacia projette également d’investir fortement le segment C. Après Jogger cette année, Dacia Bigster incarnera ce mouvement et deux autres véhicules suivront. En parallèle, Dacia continuera de réduire ses coûts et bénéficiera du doublement du volume de la plateforme mondiale CMF-B entre les marques, qui atteindra 2 millions d'unités d'ici 2030.

Dacia contribuera à réinventer la chaîne de valeur du moteur à combustion interne via le projet Horse, en développant des groupes motopropulseurs révolutionnaires adaptés aux carburants alternatifs et synthétiques. Dacia assurera une transition en douceur vers les véhicules électriques en Europe en proposant des solutions abordables.

Véhicules utilitaires légers : la Révolution pour les professionnels

VUL renault

L’activité LCV (véhicules utilitaires légers) de Renault Group repose sur des bases solides avec un parc en Europe de plus de 5 millions de véhicules, un écosystème de plus de 600 concessionnaires Pro+, 4 usines et la gamme la plus récente à horizon 2026.

Renault Group développe deux projets pour répondre à un marché dynamique en transformation :

  • HYVIA, la joint-venture de Renault Group et Plug dédiée à la mobilité hydrogène. Elle associe l'expertise en matière d’hydrogène de Plug aux actifs industriels et d'ingénierie du Groupe. HYVIA vise 30 % de parts du marché des véhicules utilitaires à hydrogène d'ici 2030 en Europe, et a d’ores et déjà enregistré des commandes pour un montant de 1 milliard d'euros jusqu’en 2026.
  • Cette même année, en 2026, une nouvelle génération de véhicules commerciaux baptisée FlexEVan fera son apparition. FlexEVan sera un véhicule compact pour à usage urbain, spécialement conçu sur une plateforme électrique dédiée. Il bénéficiera de l’application de la technologie des véhicules définis par logiciels développée au sein d'Ampere. Cela permettra notamment un suivi des opérations en temps réel et de bout en bout, ainsi qu'une gestion de la flotte basée sur les données. FlexEVan réduira le coût total du cycle de vie d'utilisation pour les clients d'au moins 30%, soit plus que le prix du fourgon. Pour soutenir le développement de FlexEVan, Renault Group entend créer Flexis, une joint-venture, qui lui permettra notamment de partager les coûts de développement et de maximiser la couverture clients.

Ampere 02

Un pure player de l’électrique et des logiciels né de la disruption d’un constructeur automobile.

Ampere assurera le développement, la fabrication et la vente de voitures entièrement électriques, dotées d'une technologie logicielle de pointe, sous la marque Renault.

Basée en France, l’entité Ampere sera un constructeur à part entière comptant environ 10 000 employés. En tant qu'entreprise technologique, Ampere sera un moteur d’innovation avec 3 500 ingénieurs, dont la moitié sera spécialisée dans les logiciels.

Renault (Europe), 100% électrique

Ampere constituera la solution pour dynamiser la marque Renault et l’emmener dans une nouvelle ère de voiture électrique et connectée.

Elle créera les conditions techniques et organisationnelles pour rendre la marque Renault 100 % électrique en Europe d'ici 2030 et s’incorpore à l’objectif de Renault Group de neutralité carbone en Europe, dès 2040, et dans le monde d’ici 2050.

Ampere proposera une expérience client réinventée dans l'électromobilité et une première gamme de 6 modèles de véhicules électriques : 2 sur le segment B avec les nouvelles Renault 5 Electric et Renault 4 Electric, 2 sur le segment C avec Megane E-tech Electric, Scénic Electric et 2 autres véhicules à venir.

Renault Group restera l’actionnaire majoritaire de l’entité Ampere.

Objectif :

1 million de véhicules électriques produits pour la marque Renault d'ici 2031.

 

 

L’ambition d’Ampere est soutenue par trois piliers technologiques.
N°1 : ElectriCity, une base industrielle high-tech et compétitive.

Lancée en 2021, ElectriCity est l’unité de production de véhicules électriques la plus compétitive et la plus performante d’Europe, composée des manufactures de Douai, de Maubeuge et de Ruitz implantées depuis plus de 50 ans dans les Hauts-de-France. Le pôle s’appuie également sur l’expertise mécanique de l’usine de Cléon pour la fabrication des groupes motopropulseurs.

ElectriCity tire sa compétitivité d’un écosystème dédié à l’électrique réunissant des centres de recherches, des universités, des start-ups et des fournisseurs à la pointe de leur expertise.

Chiffres clés :

  • 480 000 véhicules électriques par an d’ici 2025
  • 80 % des fournisseurs localisés à moins de 300 kilomètres
  • Des usines visant la neutralité carbone d’ici 2025
N°2 : une chaîne de valeur des véhicules électriques européenne

Ampere s’appuie sur des partenaires clés de la chaîne de valeur électrique :

  • Vulcan, Terrafame et Managem pour l’approvisionnement en matières premières. Ces partenariats nous ont déjà permis de sécuriser près des deux tiers de nos besoins en lithium pour les produits chimiques à haute performance, 60 % de notre nickel et 55 % de notre cobalt. Ils proviennent tous de sources compatibles avec notre stratégie ESG.
  • Verkor et Envision pour la production de batteries en France (gigafactories à Douai et Dunkerque).
  • Minth pour les bacs de batteries.
  • Valeo et Whylot pour les moteurs électriques. Ce partenariat permettra notamment à Ampere d'être le premier équipementier à produire à grande échelle un moteur électrique de 200 kW sans terres rares, d'ici 2027.
  • Vitesco Technologies et ST Electronics pour l’électronique de puissance.

Nous couvrons aujourd’hui 30 % de la chaîne de valeur électriques et visons 80 % avant 2030. Par ailleurs, la localisation de notre chaîne d’approvisionnement - en Europe principalement – est un atout pour atteindre nos objectifs de décarbonation.

N°3 : une technologie révolutionnaire de Software-Defined Vehicle (SDV)

D'ici 2030, 40% de la génération de valeur de la voiture proviendra du logiciel, contre 10% aujourd'hui.

Le véhicule défini par logiciel sera un produit en constante évolution, et générateur de valeur :

  • L'amélioration des voitures tout au long de leur cycle de vie va se traduire par une augmentation de leur valeur résiduelle.
  • Nos clients resteront connectés à nos systèmes après-vente pendant toute la durée de vie du véhicule. C'est une révolution, une première dans l'histoire de l'automobile.
  • Le véhicule défini par logiciel ouvre de nouvelles perspectives. Il permettra de réaliser des économies en matière de R&D et de générer de nouveaux revenus notamment grâce aux nouveaux services connectés.

Le premier véhicule du Groupe entièrement défini par logiciel sera sur les routes en 2026 sous la marque Renault. Pour le développer, nous nous associons à des partenaires technologiques, tels que Qualcomm et Google.

Avec Qualcomm Technologies, nous co-développons des plateformes de calcul haute performance basées sur les solutions de châssis numérique Snapdragon (Snapdragon® Digital Chassis™) pour l’Architecture Électronique Centralisée. Cela comprend le Système sur puce (SoC) et les couches basses du software, ainsi que des fonctionnalités, des services embarqués et des applications.

Avec Google, nous avons dans un premier temps codéveloppé un système multimedia reposant sur le système d’exploitation Android, déjà disponible à bord de Mégane E-TECH Electric et de Nouvel Austral. Aujourd’hui nous allons plus loin, au-delà de l’infotainment, et codéveloppons un véritable système d'exploitation automobile basé sur Android Automotive.

 

Alpine 03

Une marque exclusive, zéro-émission et mondiale, avec la course automobile pour ADN.
Alpenglow Alpenglow

Près de deux ans après l’annonce du plan Renaulution, le premier bilan pour la marque Alpine est très positif :

  • Une notoriété accrue avec son entrée en F1.
  • Des ventes multipliées par deux.

Nous avons donné un nouveau souffle à la marque.

Pour son avenir, Alpine ambitionne de :

  • Proposer une gamme entièrement électrique dès 2026
  • Rayonner à l’international, notamment grâce à ses cinq prochains lancements : la nouvelle A110, et des modèles sur les segments B, C, D et E.

Alpine poursuit un objectif de croissance rentable & durable, grâce à son business model unique : une entreprise pensée comme une start-up pleinement autonome. Elle bénéficie ainsi de l'agilité de sa structure et de ses propres capacités axées sur la technologie :

  • Alpine maîtrise le développement de châssis et d'unités de puissance hybrides et électriques ;
  • Elle possède sa propre usine, la Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé, avec un savoir-faire unique en matière de véhicules de haute qualité et hautement personnalisés ;

 

Parallèlement, les équipes d'Alpine F1 se concentrent sur l'ambition d’être en position de remporter le championnat du monde d'ici 2026.

Mobilize 04

Une marque dédiée aux marchés des nouveaux services de mobilité, d'énergie et de plateformes de données.
duo duo

Parmi les nouvelles opportunités ouvertes par le bouleversement du secteur automobile, l’émergence des services de mobilité est l'une des plus importantes.

Entre 2022 et 2030, la valeur marchande des services de financement, de mobilité et d'énergie devrait doubler en Europe. Mobilize a été conçu pour saisir ces nouvelles opportunités.

La marque allie services financiers, services de mobilité, services énergétiques et services basés sur les données, tous regroupés dans des solutions à guichet unique pour répondre aux besoins des clients, des flottes et des opérateurs de mobilité.

La marque bénéficie de nombreux atouts :

  • L’offre de services financiers innovants de Mobilize Financial Services,
  • Une gamme de véhicules complète exclusive.
  • L’appui de la Software République pour relever les défis de la nouvelle mobilité.
  • Le réseau du Groupe, lui permettant d’inclure des solutions de maintenance accélérée dans les offres de services de mobilité.
  • La Refactory, pour offrir plusieurs vies aux véhicules et ainsi maximiser les revenus générés tout au long de leur cycle de vie.

Ce qui qui fait la particularité de Mobilize, c'est que la marque va des services au produit et non l'inverse. Grâce à son modèle de VaaS (Vehicle As a Service), Mobilize va générer trois fois plus de revenus pendant tout le cycle de vie du véhicule, en comparaison à la vente classique de véhicule.

The Future Is NEUTRAL 05

La première entreprise dédiée à l'économie circulaire à 360° dans l'industrie automobile.

Partout, dans l’ensemble de nos activités, nous faisons de la réduction de notre empreinte sur l’environnement un levier de performance.

C’est là toute l’ambition de The Future Is NEUTRAL, la première entreprise opérant sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’économie circulaire automobile : aider l’ensemble des acteurs de la filière à tendre vers la neutralité en ressources en augmentant la part de matières recyclées réinjectées dans la production de véhicules neufs.

Cette nouvelle entité propose des solutions de recyclage en boucle fermée à chaque étape de la vie d’un véhicule : approvisionnement en pièces et matières premières, production, usage et fin de vie.

The Future Is NEUTRAL couvre aujourd'hui 50% de la chaîne de valeur et vise 90% d'ici 2030. Elle ambitionne d’être le leader, à l’échelle industrielle et européenne, de l’économie circulaire automobile en boucle fermée, au service du Groupe et de l'ensemble de l'industrie. Afin d'accélérer son développement et de renforcer son leadership, The Future Is NEUTRAL ouvre une minorité de son capital à des investisseurs extérieurs dans le but de cofinancer des investissements d'environ 500 millions d'euros jusqu'en 2030.

Objectifs à 2030

> 10 %

Marge opérationnelle en 2030

> ~3 Md€

Free cash-flow par an
entre 2026 et 2030

10 %

Part de l'actionnariat salarié d'ici 2030

Vers une performance durable
Prêts pour la révolution
Nos cinq entités spécialisées