Groupe Renault
Mobilize | 29 juillet 2021

L’énergie du soleil brésilien

2 MIN
Mobilité durable

Pionnier dans le développement de « Smart Islands », Renault Group, à travers sa marque Mobilize, continue à innover pour fournir aux territoires un ensemble de solutions et atteindre la neutralité carbone. Après Belle-Ile-en-Mer (France) et Porto Santo (Portugal), c’est au tour des iles de Fernando de Noronha au Brésil, inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, de se convertir en « territoire intelligent ». Voitures électriques, stations de recharge alimentées par des panneaux solaires, excédents d’énergie renvoyés vers le réseau : découverte d’un système de gestion de l’énergie pensé pour préserver la nature et aider la communauté locale.

PAR TATIANA YAGURA & VALERIE CALLOC’H
Au nord-est du Brésil, les iles de Fernando de Noronha sont connues pour la variété de leur flore et de leur faune où se côtoient tortues de mer, raies, dauphins et requins dans des eaux chaudes et cristallines.
Plus que jamais, la transition énergétique et la préservation de la nature y sont une priorité. Un engagement que Renault Group au Brésil a décidé de prendre en 2019 en se lançant dans un partenariat avec le gouvernement local via la signature du projet "Noronha Zero Carbon" en faveur d’un écosystème intelligent.

Le but du projet « Noronha Zero Carbon » est de faire évoluer l'écosystème énergétique de l’archipel, actuellement essentiellement fossile, et de proposer des sources d'énergie propres et renouvelables pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

LIVIA
Responsable partenariats, Renault Group, Brésil

HERE COMES THE SUN !

L’engagement des équipes de Renault Group au Brésil est de travailler sur tout l’écosystème énergétique de l’archipel. Il a démarré par la fourniture de véhicules 100% électriques à l’administration de l’île. Depuis, une partie des habitants de l’île s’est convertie à l’électrique et 24 véhicules tels que ZOE, Twizy et Kangoo Z.E ont été achetés.
L’ambition est que d’ici 2030, plus aucun véhicule thermique ne circule sur l’île.
Station de recharge sur l’île de Fernando : une alimentation de 6 véhicules en simultané
En parallèle, nous nous efforçons de fournir à l'île une production d'énergie propre et renouvelable. Depuis 2021, nous mettons à disposition, avec nos partenaires, un système public complet de recharge solaire : nous avons développé des stations de recharge photovoltaïques et installé des panneaux solaires sur leurs toits.

 

Chaque station permet d'alimenter jusqu'à six véhicules simultanément et fournit 26 MWh d’énergie par an. Cette énergie générée équivaut à 180 000 kilomètres parcourus sans émissions, en remplacement d'environ 20 000 litres de carburant fossile. Et l'excédent d'énergie est envoyé vers le réseau, pour l’usage de la communauté locale.

JOUER COLLECTIF ET ALLER DE L’AVANT

En 2020 un accord de coopération technique entre le gouvernement et la Compagnie d'Energie de Pernambuco (Celpe) est également signé. Il permet l'activation de deux nouveaux modules de batteries solaires photovoltaïques, renforçant le système de stockage sur l'île, doublant l'utilisation d'énergie propre aux heures de pointe.
Les îles Fernando, un sanctuaire à préserver
C’est donc un écosystème complet de véhicules électriques, de points de recharge et de stockage, basé sur une énergie renouvelable, que nous essayons de construire ici. Un grand pas vers la décarbonation de ce lieu idyllique.

 

Belle-île, Porto-Santo et l’archipel de Fernando, autant d’exemples qui montrent que des voies sont possibles pour favoriser le déploiement de territoires durables à empreinte carbone nulle.
Quelques ingrédients suffisent : adapter les équipements à la situation de chacun, que ce soit dans les îles ou dans des environnements plus urbains et surtout, profiter de l’énergie du soleil, une ressource inépuisable !