Renault Group
Véhicules | 06 juillet 2021

XCEED : une nouvelle solution de blockchain pour les usines Renault en Europe

2 min
Apparue dans la finance, la blockchain permet de réaliser des échanges en temps réel sécurisés au sein d’un réseau, sans risque de falsification, tout en respectant la propriété de la donnée. Un outil prometteur pour l’industrie automobile. Renault l’a compris depuis 2015. Après un test réussi en 2019 dans l’usine de Douai, une nouvelle solution blockchain pour la certification de la conformité des véhicules au niveau européen va être mise en place dans plusieurs usines Renault à travers l’Europe. Il s’agit du premier gros projet de blockchain à voir le jour dans l’industrie automobile.
par Nicolas LE-BOUCHER

« XCEED est un outil puissant pour transformer l’industrie automobile en favorisant l’excellence opérationnelle pour l’ensemble de l’écosystème, y compris les petites et moyennes entreprises qui n’auraient pas pu investir dans une telle technologie autrement. »  

Odile Panciatici, Coordinatrice du Projet XCEED, Groupe Renault 

XCEED, pour « eXtended Compliance End-to-End Distributed », permet de certifier la conformité des composants d’un véhicule de la conception à la production en créant un réseau de confiance pour un partage d’informations de conformité entre les fabricants de pièces, tout au long de la chaîne d’approvisionnement jusqu’aux constructeurs de véhicules. 

Cette solution utilise la technologie de Blockchain et mêle Big Data (gestion de la données) et intelligence artificelle. 

Développée et réalisée par Faurecia (spécialiste des tableaux de bord et des sièges), Renault Group, Knauf Industries (fournisseur de rang 1 et de rang 2 de pièces de structure), Simoldes (spécialiste des garnitures intérieures et un fabricant d'outils) et Coşkunöz (fabrication de pièces métalliques embouties, en collaboration avec IBM, elle sera dans un premier temps mise en œuvre dans les usines partenaires autour de Bursa (Turquie), Douai (France) et Palencia (Espagne). 

Les enjeux sont conséquents : une voiture représente plus de 6 000 caractéristiques réglementaires sur toute la chaîne d’approvisionnement. 
Or la conformité d'un véhicule dépend de la conformité de chacune de ces caractéristique. Les informations partagées sont notamment : 

  • les caractéristiques de sécurité et réglementaires 
  • les caractéristiques géométriques 
  • les caractéristiques des matériaux 

« Le projet XCEED est pour nous les opérationnels, une belle opportunité qui va nous permettre une plus grande efficience et réactivité dans la gestion de la qualité des fournisseurs et aussi qui va garantir la certification de la conformité de nos véhicules. L'usine de Douai a été pionnière dans l'usage de cette nouvelle technologie qui concourt à notre avance dans l'industrie 4.0. »

Abdelkrim Berdeg, Chef du département qualité, Usine de Douai 

Basée sur un protocole open source, cette blockchain utilise une technologie inclusive et respecte la confidentialité, la propriété intellectuelle et la propriété des données. Combinaison adéquate des technologies numériques existantes, elle répond aux besoins actuels et futurs de traçabilité fiable et efficace en temps réel. 

L'ambition d’XCEED est de fournir une plateforme de traçabilité et de conformité pour l’ensemble de l’écosystème de l’industrie automobile européenne. 

« Au-delà de l’aspect certification et traçabilité, le projet XCEED nous permet de travailler de manière collaborative et efficace avec nos fournisseurs et surtout, d’éliminer les opérations sans valeur ajoutée en usine : le captage des QR code est complètement automatisé. »

Djamel Yamani, Responsable digital, Direction Industrielle Plateformes Europe 

Les promesses sont alléchantes : gain de productivité de 15 à 30% pour les services concernés, réduction de 10% des coûts concernant la gestion de la non-qualité / non-conformité et division par deux de l'occurrence et du coût de la non-conformité. 

Basée sur le partage, cette technologie permet également une mutualisation des coûts de stockage de données. 

L’objectif à moyen terme est d’étendre cette blockchain aux informations suivantes :  

  • logiciel 
  • réparation et maintenance 
  • homologation  
  • Batterie  
  • Recyclage 
  • Empreinte CO2 

    XCEED est désormais ouverte à d’autres constructeurs et à des centaines de fournisseurs mondiaux, quelle que soit leur taille, sur toute la chaîne d’approvisionnement. 

    Le succès de ce projet ouvrira la voie à d'autres connexions, à d’autres partenariats et à des projets d'intelligence artificielle en particulier. Les besoins en échange d’informations en temps réel, en transparence et en traçabilité seront exponentiels dans les années à venir.  

    À lire aussi

    L’usine de Douai désormais au cœur de la stratégie industrielle du Groupe pour les batteries
    Entreprise

    L’usine de Douai désormais au cœur de la stratégie industrielle du Groupe pour les batteries

    30 juin 2021
    Voir plus
    La blockchain, vecteur de transformation du futur de l’industrie automobile
    Innovation

    La blockchain, vecteur de transformation du futur de l’industrie automobile

    14 mai 2020
    Voir plus
    Jean-Dominique Senard à l’usine de Douai
    Entreprise

    Jean-Dominique Senard à l’usine de Douai

    25 octobre 2019
    Voir plus