Groupe Renault
Entreprise | 30 juin 2021

L’usine de Douai désormais au cœur de la stratégie industrielle du Groupe pour les batteries

3 min
Renault Group a annoncé le 28 juin 2021 sa stratégie concernant la production en France de batteries destinées à ses véhicules électriques. A cette occasion, Jean-Dominique Senard et Luca de Meo, respectivement Président du Conseil d’administration et CEO de Renault Group, ont accueilli le jour-même le Président de la République française, Emmanuel Macron, à l’usine de Douai. Ce dernier a rencontré les salariés et a salué ces investissements permettant la création, à terme, de près de 4 500 emplois directs.
par Nicolas LE-BOUCHER

Avec le projet de construction d’une Gigafactory de batteries à Douai, intégré au nouvel ensemble industriel ElectriCity, Renault Group ambitionne de construire le premier écosystème autour du véhicule électrique en Europe. L’investissement de plus de 3 milliards d’euros permettra à terme la création de près de 4 500 emplois directs en France d’ici 2030. Le Président de la République Française, Emmanuel Macron et plusieurs ministres et élus locaux dont le président de région Xavier Bertrand se sont rendus à l’usine Renault de Douai. Une visite importante pour les équipes du site de production, dont l’engagement et le savoir-faire ont été salués. 

«  Aujourd’hui, nous répondons au défi d’avenir, à savoir l’impératif climatique. Investir dans le véhicule électrique, et dans les batteries, c’est la seule manière de répondre au défi de la modernité, et de préparer l’avenir, en créant en plus de l’emploi dans les Hauts de France.  » 

Emmanuel Macron, Président de la République

© Ghislain Mariette / Présidence de la République

Deux partenariats majeurs pour la construction du premier écosystème autour du véhicule électrique en Europe

La production de batterie à faible émission en carbone et le développement de solutions de recyclage en circuit fermé des déchets de production et des batteries en fin de vie constituent un atout majeur pour que Renault Group atteigne la neutralité carbone en Europe en 2040 et dans le monde en 2050. Et ce notamment avec des véhicules électriques représentant 90% des ventes de la marque Renault en 2030. Afin d’atteindre ces objectifs, le Groupe a annoncé lundi matin deux partenariats dans la conception et la production de batteries pour les véhicules électriques : 

Un accord stratégique avec Envision AESC, acteur mondial de la technologie de batterie à faible émission de carbone, partenaire historique de Nissan, pour l’implantation d’une Gigafactory à Douai, dans le cadre de Renault ElectriCity afin de produire des batteries de dernière génération, bas carbone et compétitives en termes de coûts. La Gigafactory de Douai affichera une capacité de 9 GWh en 2024 avec l’objectif d’atteindre 24 GWh d’ici 2030. Elle sera située à proximité des sites de production de Renault ElectriCity : Douai, Maubeuge et Ruitz. 

Un protocole d’accord avec la start-up française Verkor afin de codévelopper puis fabriquer des batteries haute-performances. La start-up grenobloise Verkor est spécialisée dans le développement de cellules de batteries. Ce partenariat se matérialiserait dans un premier temps par le financement d’un centre de R&D (Verkor Innovation Center) et d’une ligne pilote pour le prototypage et la production de cellules et de modules de batteries en France dès 2022. Dans un second temps, Verkor mettra en œuvre son projet de créer la première Gigafactory de batteries haute performance de France, dont une capacité initiale de 10 GWh pour Renault Group à partir de 2026, pouvant atteindre 20 GWh à horizon 2030. 

Ces deux partenariats et le pôle d’activités Renault ElectriCity permettront la création de près de 4 500 emplois directs en France d’ici 2030 et le développement d’un écosystème de fabrication de batteries au cœur de l’Europe. 

« Ces nouveaux partenariats avec Envision AESC et Verkor vont considérablement renforcer notre position pour assurer la production d’ici 2030 d’un million de véhicules électriques « made in Europe ». Le Groupe réaffirme ainsi sa volonté de produire en France des voitures électriques populaires, abordables et rentables. », a déclaré Luca de Meo, CEO de Renault Group. 

Une nouvelle étape qui vient compléter les dispositifs existants au sein de Renault Group notamment l’accord avec LG Chem qui fournit aujourd’hui la gamme électrique Renault et demain les modules de batteries de la future Mégane E-TECH Electric. 

« Produire des batteries en quantité sera crucial. Aujourd’hui 85 % de la production mondiale de batteries vient d’Asie. Demain, le site de Douai produira des centaines de milliers de batteries par an pour les voitures françaises. À travers ces partenariats Renault Group va dans la bonne direction et l’Alliance se renforce chaque jour ! » a déclaré Jean-Dominique Senard, Président du Conseil d’administration  

Une stratégie au service de l’environnement et de l’emploi en France

«  Je tiens à saluer les salariés des trois sites de Douai, Maubeuge et Ruitz. Aujourd’hui, nous célébrons une bonne nouvelle : celle de l’attractivité, qui s’est concrétisée par l’investissement de Envision ; celle de l’emploi. Avec l’autre projet batteries développé à Douvrin, se crée une véritable vallée européenne du véhicule électrique. »  

Emmanuel Macron, Président de la République

© Ghislain Mariette / Présidence de la République

Les nouveaux produits, porteurs d’avenir pour les 3 usines ont été présentés au Président de la République : Nouveau Kangoo pour Maubeuge, Nouvelle Mégane E-TECH Electric pour Douai et une nouvelle activité de bac batterie pour l’usine de Ruitz qui fabrique la boite E-Tech DB 35.  

À lire aussi

Renault ElectriCity, le nouveau pôle industriel électrique de référence situé dans les Hauts-de-France
Innovation

Renault ElectriCity, le nouveau pôle industriel électrique de référence situé dans les Hauts-de-France

09 juin 2021
Voir plus
« Avec Mobilize, nous préparons le futur de la mobilité »
Innovation

« Avec Mobilize, nous préparons le futur de la mobilité »

15 avril 2021
Voir plus
Jean-Dominique Senard à l’usine de Douai
Entreprise

Jean-Dominique Senard à l’usine de Douai

25 octobre 2019
Voir plus