Groupe Renault
Innovation | 15 avril 2021

« Avec Mobilize, nous préparons le futur de la mobilité »

3 min
Le 14 janvier dernier, dans le cadre de son plan stratégique Renaulution, le Groupe Renault annonçait la création de la marque Mobilize. Pilier de la stratégie du Groupe, au même titre que Renault, Dacia et Alpine, Mobilize regroupera des services de mobilité, d’énergie et de gestion des données. A la clé, entre autres, des offres permettant la maximisation de l’usage de la voiture, pour des trajets simplifiés, plus durables et accessibles à tous. Clotilde Delbos, Directeur général de Mobilize, revient sur la genèse et les défis qui attendent cette entité unique dans le secteur automobile.
par Groupe Renault

Quel est le rôle de la marque Mobilize dans la stratégie du Groupe Renault ? 

L’industrie automobile est en pleine mutation. Les usages des automobilistes évoluent : ils sont de plus en plus nombreux à choisir de ne pas être propriétaires de leur véhicule, dont le coût peut s’avérer élevé par rapport à l’usage qu’ils en font, notamment dans les grandes villes. Dans certaines circonstances en effet, il est plus judicieux de payer un trajet plutôt que de gérer une voiture au quotidien ! En outre, nous savons qu’un véhicule neuf perd la moitié de sa valeur au bout de trois ans. Avec Mobilize, nous souhaitons accompagner ces changements en développant des offres de mobilité flexibles et complémentaires à la possession d’un véhicule individuel.

Sur quels atouts Mobilize peut-elle s’appuyer ? 

Nous appartenons à un groupe automobile porté par l’innovation. Mobilize incarne la nouvelle approche de la mobilité du Groupe et s’inscrit dans la mutation du secteur. Nous sommes une business-unit à part entière et nous disposons d’équipes ingénieries et design dédiées, tout en comptant sur les autres ressources de l’entreprise.

Nous pensons la mobilité dans son ensemble. Mobilize réunit en effet plusieurs initiatives et start-ups autour des mobilités – Zity, Renault Mobility, Karhoo, iCabbi, Glide.io, etc. – et des écosystèmes énergétiques. Notre filiale Elexent, par exemple, est une parfaite illustration de notre savoir-faire dans le domaine des infrastructures et des solutions de recharge. Cela nous permet d’avoir une bonne compréhension des services dont nos clients ont besoin. C’est la raison d’être de Mobilize : offrir des services qui répondent aux attentes des consommateurs, des entreprises, des opérateurs ou des territoires. C’est pour cela que lorsque nous dessinons un véhicule comme EZ-1 Prototype, nous pensons à l’expérience globale de son futur utilisateur. C’est ce que nous appelons des « purpose designed vehicles* », qu’il s’agisse de la mobilité des personnes ou des biens.

En outre, nous pouvons aussi nous appuyer sur plus de 6000 points de vente en Europe pour déployer efficacement nos services, ainsi que sur la RE-Factory de Flins pour la maintenance des flottes d’autopartage et le recyclage des batteries. Enfin, la Software République, cet ecosystème d’innovation ouvert sera un atout important pour la marque Mobilize qui pourra s’appuyer sur les compétences en développement importantes qui y seront rassemblées.

* véhicules conçus pour un usage spécifique 

Interview Clotilde Delbos - Mobilize
EZ-1 Prototype, une solution de mobilité urbaine en usage partagé 

Quels sont les principaux défis auxquels doit faire face Mobilize ? 

Le changement de culture est notre plus grand défi. De fabricant de véhicules, nous devons devenir un fournisseur de services sur nos trois grands domaines d’activité : la mobilité, l’énergie et les données. Cela demande un changement d’état d’esprit assez radical. Nous devons être dans un mode start-up tout en restant au sein d’un grand Groupe. Il faudra pour cela ne pas hésiter à tester, quitte à nous tromper, à pratiquer le « test and learn ». Qui plus est dans une période où l’ensemble du secteur automobile traverse une période difficile. Il nous faudra être habiles, agiles et entreprenants.

Comment se déroule la mise en place de l’entité depuis sa création ? Quelles sont ses premières réalisations ? 

Mobilize a trois mois d’existence. Cela peut sembler peu mais notre stratégie et notre feuille de route sont claires. Une équipe est en place et nous avons priorisé nos projets. Nos activités d’autopartage se développent particulièrement bien et nous devrions nous implanter dans de nouvelles villes prochainement, à la fois avec notre offre Zity qui compte aujourd’hui plus de 400 000 clients et avec Renault Mobility, qui se déploie dans les petites et moyennes villes comme dernièrement à Toulouse. Je suis également fière d’annoncer que nous avons débuté les tests de la berline électrique destinée aux entreprises de taxi et de VTC. L’objectif : avoir le véhicule le plus adapté aux services que nous voulons proposer.

En ce qui concerne les services liés à l’énergie, nos activités de stockage d’énergie sont opérationnelles et nous allons les étoffer dans les semaines et les mois à venir. Dans le cadre du projet « Advanced Battery Storage », le plus grand dispositif de stockage stationnaire d’énergie à partir de batteries de véhicules électriques en Europe, nous venons de raccorder à Douai les premières installations au réseau électrique national. Ainsi, ces batteries participent à sa régulation en se chargeant lorsque la demande d’électricité est faible, puis en réinjectant l’énergie sur le réseau dès que la demande est forte.

 

Avec l'équipe Mobilize, le futur de la mobilité est déjà réalité ! 

Pour aller plus loin

Une nouvelle identité pour Renault Group
Entreprise

Une nouvelle identité pour Renault Group

23 avril 2021
Voir plus
software republique
Innovation

La Software République : un nouvel écosystème pour innover dans la mobilité intelligente et durable

09 avril 2021
Voir plus
Saga Renault Express : l’utilitaire à vivre
Véhicules

Saga Renault Express : l’utilitaire à vivre

23 mars 2021
Voir plus